Mayet


Paris, 75006




C’est un appartement qui rend hommage aux lumières du Sud. Il accueille le Soleil par ses grandes fenêtres. Les rayons jouent sur les zelliges ocres de Fekhara, se reposent sur les parefeuille en terre de Salernes, et s’endorment dans le chêne blond.

Quand le Soleil s’endort, c’est au tour du Feu
de danser et de se lover dans le foyer.
On coupe, on cuit, on boit dans la cuisine.
On s’endort par terre,
à deux, à dix.
Tout est chaud. La sieste dure mille ans.




à droite : Cuisine —
Plan de travail et portes de placards en chêne.
Sol de parefeuilles provençaux en terre cuite de Salernes, récupérés au grenier d’un moulin à huile du Haut-Var.
Crédence en carreaux biseautés par les Établissements Trichard, Salernes.











au dessus : Foyer.
Table basse opium en bois de mindi, Java. Tabouret en acier et corde tressée, Addis Abeba. Planche de platane d’Aups. Théière indonésienne. 


à droite : Salon.
porte menant à la chambre, encadrure en chêne de Bourgogne. L’Écale, Eucalyptus Paper Series  — Madeleine Oltra @madeleineoltra